Contes et Légendes du Vietnam Les Fêtes Traditionnelles du Vietnam Les Edifices du Vietnam La Dynastie des Nguyên Hue, Ville Impériale du Vietnam. Bicentenaire de Hue en 2002 Hanoi, Capitale du Vietnam, Millénaire de Thang Long en 2010 Résumé du site Histoire du Vietnam Musique du Vietnam Exposition de Peintures Le Comité d'Honneur Recherche par ordre alphabétique

 





Phu Van Lâu

Le Pavillon des Edits

Phu Van Lâu était un pavillon où on exposait les édits des rois et les résultats des concours nationaux Hôi et Dinh (Licence et Doctorat).
Phu Van Lâu se situe juste devant la Tour du Drapeau au bord de la route nationale numéro 1, traversant la ville de Huê.
C'est un beau et élégant pavillon qui s'ouvre vers le Sud. En face de Phu Van Lâu, s'étend une large cour qui donne accès au pavillon Nghinh Luong, situé au bord de la rivière des Parfums.
Phu Van Lâu fut construit sous l'époque de Gia-Long (1819), mais ce n'est que sous le règne de Minh-Mang, qu'il fut choisi comme lieu d'exposer des édits du Roi.
Après la déclaration officielle au palais de la paix suprême ou sur la porte du Midi, ces édits, mis sur un palanquin protégé par un parasol, étaient portés au pavillon Phu Van Lâu par des gardes royaux.
Tous les mandarins de la province de Thua Thiên, accompagnés par des milliers de gens âgés, venaient se prosterner devant ces édits.
Depuis 1821, après la déclaration en public, la liste des noms des lettrés agrégés y fut fixée.
En raison du caractère solennel de cet endroit, deux stèles en marbre gravées de caractères chinois avec ces mots "Khuynh Cai ha Ma" (Descendre du cheval et incliner le chapeau) furent dressées à deux côtés de ce pavillon, afin de rappeler aux passants de saluer ces édits avec respect.
Le roi Thiêu Tri considérait la rivière des Parfums et le Pavillon Phu van Lâu comme deux parmi les 20 sites typiques de l'ancienne capitale impériale du Vietnam.
En 1843, il fit construire à droite de ce pavillon une stèle gravée de son poème dit "Huong Giang Hiêu Phâm" (Un matin en bateau sur la Rivière des Parfums).
En 1847, à l'occasion de sa 40ème anniversaire, le roi Thiêu-Tri invita 773 vieillards dont les âges additionnés atteignaient 59017 ans. Le roi en personne vint accueillir le plus âgé, qui avait plus de 100 ans. Tous les autres furent invités à manger pendant trois jours. Le typhon de l'année lunaire Thin (1904) détruisit tout ce pavillon. Le roi Thành Thai devait en construire un autre tout à fait identique.

Cette partie a été développée à l' UNESCO, Division CII/INF

Copyright © 1994-2015 mediaport.net/w3architect.com | Hébergé par p2pweb
Autres Sites : afromix.org | Actualité Afrique et Caraïbe | Flux d'actualité thématiques | Actualité Européenne