Contes et Légendes du Vietnam Les Fêtes Traditionnelles du Vietnam Les Edifices du Vietnam La Dynastie des Nguyên Hue, Ville Impériale du Vietnam. Bicentenaire de Hue en 2002 Hanoi, Capitale du Vietnam, Millénaire de Thang Long en 2010 Résumé du site Histoire du Vietnam Musique du Vietnam Exposition de Peintures Le Comité d'Honneur Recherche par ordre alphabétique

La Musique de Huê

(#)




(#) I. Origine

(#) D'après M.&127; Ung Binh Thuc Da, cité par M.&127; Thai van Kiem dans "Panorama de la musique classique vietnamienne des origines à nos jours", la musique de Huê est née vraisemblablement sous le règne du seigneur Nguyên , (fin du 17ème siècle, début du 18ème siècle). A cette même époque, les musiciens des seigneurs Nguyên étaient coupés de la tradition musicale du Nord du pays, et se trouvaient avec un parler et une musique différents.

Le site de Huê fut choisi comme capitale de la partie méridionale du Vietnam par le seigneur Nguyên Phuoc Trân en 1687.

Huê est devenue Capitale Impériale du Vietnam sous le règne de Gia Long, en 1802.

(#) La musique de Huê est née donc vers cette époque. La musique de divertissement, indépendamment de la musique de Huê, avait déjà existé avant cette époque.

D'après le Pr. Trân Van Khê, la musique de Huê est la synthèse des deux traditions chinoise et indienne d'une part et d'autre part la tradition autochtone de la région de Huê.

Il y a actuellement deux tendances pour perpétuer cette musique :

La première estime que cette musique est parfaite, il suffit de l'étudier et de la perpétuer, cette tendance a été défendue par Hoàng Yên et appliquée par les musiciens pûrement traditionnels qui enseignent la musique avec la tradition orale.

La deuxième est celle du professeur Nguyên Huu Ba, qui cherche à moderniser les méthodes d'enseignement. Il a préconisé deux systèmes de notation : l'un basé toujours sur la notation traditionnelle (avec les notes ho, xu, xang, xê công, liu) à laquelle il a ajouté des signes indiquant la durée des notes et les nuances d'exécution, l'autre basé sur la notation occidentale à laquelle il a ajouté des signes conventionnels pour traduire les nuances d'ornementation. Cette tendance est pratiquée par les enseignants des conservatoires nationaux. Le répertoire reste toujours le répertoire traditionnel.

Cette musique, aristocratique à l'origine, l'est restée jusqu'à la veille de la deuxième guerre mondiale. De nos jours, elle est enseignée dans les conservatoires et les écoles de musique

II. La Pratique de la Musique de Huê

La musique de Huê se joue en solo, et surtout en trio (ensemble de trois instruments) ou en quintette (ensemble de cinq instruments).

Le trio se compose :

    du Dan Tranh (cithare à seize cordes),
    du Dan Nhi appelé aussi Dan Co (viole à deux cordes),
    du Dan Nguyêt (Luth en forme de Lune) qui est souvent remplacé par le Dan Ty-Bà (Luth piriforme à 4 cordes)

Le quintette appelé Ngu Tuyêt (Les cinq parfaits) se compose :

    du Dan Tranh (cithare à seize cordes),
    du Dan Nhi appelé aussi Dan Co (viole à deux cordes),
    du Dan Nguyêt (Luth en forme de Lune)
    du Dan Ty-Bà (Luth piriforme à 4 cordes)
    du Dan Tam (Luth à trois cordes), qui est souvent remplacé par le Dan Bau ou Dan Dôc Huyên (monocorde), qui fut admis à faire partie des ensembles de musique de divertissement à la fin du 19ème siècle.

A ces cinq instruments, on ajoute parfois la flûte traversière.

La plupart des musiciens ne sont pas des professionnels, sauf à la cour de Huê, où ils étaient assimilés à des soldats et administrés par le ministre de la guerre; de ce fait, ils recevaient une solde dérisoire.

Les musiciens "amateurs" (dans le sens qui aiment la musique), jouent pour leur plaisir personnel. Les concerts restent souvent privés à l'occasion des fêtes de famille.


III. Répertoire de la musique de Huê

De nos jours, le répertoire de la musique de Huê comporte des pièces du modal Bac et des pièces du modal Nam.

Les pièces du modal Bac peuvent être classées en trois catégories:

Pièces à mouvement lent :
    Luu Thuy châm (l'eau qui coule),
    Phu Luc châm (Chant du voyage par voie de terre)
Pièces à mouvement modéré :
    Dang Dan Cung (Pièce exécutée au moment de la montée du Roi sur l¼Esplanade),
    Long Dang (La lanterne de dragon),
    Long Ngâm (La Déclamation du Dragon),
    Luu Thuy (l'eau de source),
    Cô Ban ou Cô Bôn (Pièces anciennes),
    Lông Diêp (Le vol du Papillon),
    Phu Luc (Chant du voyage par voie de terre),
Pièces à mouvement allant de moderato à presto: Muoi Bai Ngu (Les dix pièces dites "Royales") ou Muoi Bai Tau (Les dix pièces chinoises):
    Pham Tuyêt (Promenade sur la neige),
    Nguyên Tiêu (Première pleine lune de l'année),
    Hô Quang (Contrées chinoises de Honan et de Hopei),
    Liên Hoan (Les anneaux entrelacés),
    Binh Ban (Mesures égales),
    Tây Mai (Les pruniers de l'Ouest),
    Kim Tiên (La Sapèque d'Or),
    Xuân Phong (Le Vent printanier),
    Long-Hô (Le Dragon et le Tigre),
    Tâu Ma (Le Cheval au Galop),

Les pièces du modal Nam sont :

    Ha Giang Nam ou Nam Xuân (Descente à la Rivière, mode Nam ou Le Printemps méridional) appelé aussi Nam Chiên (Bataille du Sud) (D'après Hoang Yên, dans son article "La Musique à Huê"),
    Vong Giang Nam (Porter le regard sur la rivière, système modal Nam), appelé aussi Nam Binh (La Paix du Sud)
    Ai Giang Nam (Lamentation sur la Rivière, système modal Nam), connu sous le nom Nam Ai (Lamentation du Sud)
    Tu Dai Canh (Paysage des quatre générations), pièce très populaire, attribuée à l'Empereur Tu-Duc (1848-1883)

IV. Les instruments de musique

Aperçu


1. Instruments à cordes

  1.1 Famille de Cithares

    1.1.1 Dan Tranh (Cithare à 16 cordes)

    1.1.2 Dan Bâu (Monocorde)

  1.2 Famille de Luths

    1.2.1 Dan Ty-Bà (Luth piriforme)

    1.2.2 Dan Nguyêt (Luth en forme de Lune)

  1.3 Famille de Violes

    1.3.1 Dan Cò (Viole)
2. Instruments à percussion

  2.1 Famille d'instruments à percussion en métal. (*ED)

  2.2 Famille d'instruments à percussion en bois

    2.2.1 Cái Phách (Cliquette en bois)

  2.3 Famille d'instruments à percussion en bambou

    2.3.1 Dan To-Rung (T'rung)

    2.3.2 Dan Klongput (Klongput)

V. Liste d'interprètes.


VI. Liste d'auteurs


VII. "Vietnam: Passions et Rêves"



A découvrir CD et Cassettes de musique vietnamienne


Liste de CD

1. Quynh-Tu, Vietnam: Passions et Rêves(France-Asie)) Ref. RN9411004
2. Vietnam, Le Dan Tranh (Ocora et Radio France) (Ref. C560055)
3. Vietnam, Hat Chèo: Théâtre Populaire Traditionnel (Auvidis-Unesco) (Ref. D 80 22 - AD 090)
4. Vietnam, Ca Trù et Quan Ho : Musique Traditionnelle (Auvidis-Unesco), (Ref. D 80 35 - AD 090)
5. Vietnam, Tradition du Sud(Ocora et Radio France)
6. Vietnam, Poésies et Chants (Ocora et Radio France)
7. Vietnam Tradition du Sud Auvidis-Unesco
8. Music from Vietnam (Caprice, Stockholm, Suède)
9. Music from Vietnam 2, Hue (Caprice, Stockholm, Suède)
10. Music from Vietnam 3, Ethnic minorities (Caprice, Stockholm, Suède)
11. Vietnam Ca Tru (INEDIT, Maison des Cultures du Monde)

Liste de Cassettes

1. Quynh-Tu, Chants traditionels et Classiques du Vietnam
(Arts et Cultures France-Asie et le CCFD
(Comité Catholique Contre La Faim et Pour Le Développement)
ƒ
2. Tho-Ca Hue; Poèmes et Chants de Hue (Sudestasie)
3. Jardin Ancien, Fleurs Modernes (France-Asie)
4. Vong Ngay Xanh, Nostalgie (France-Asie)
5. Tre Xanh 1 (Sudestasie)
6. Tre Xanh 2 (Sudestasie)
7. Music From Vietnam (Caprice, Stockholm, Suède)
8. Suoi Dan Trung (France-Asie)
9. Tieng Ta-Lu (France-Asie)
10. Tinh Ca Tây Bac (France-Asie)
FRANCE-ASIE
Tel. de l'étranger : 33 1 46 61 22 39
Tel. en France : 01 46 61 22 39
FRANCE-ASIE
70, rue de Châteaufort
92340 Bourg La reine


(#) (#) (#) (#) (#) (#) (#)
Vietnam Musique Edifices Hue Dynastie Equipe Vous
Copyright © 1994-2015 mediaport.net/w3architect.com | Hébergé par p2pweb
Autres Sites : afromix.org | Actualité Afrique et Caraïbe | Flux d'actualité thématiques | Actualité Européenne